top of page
Rechercher

Garde la tête froide

C’est garder son calme durant une période délicate afin de pouvoir prendre les décisions les plus judicieuses. Pour cela la relation tête-cou-corps donne le ton. Quand cette dynamique „s’écrase“ ou se tend de façon systématique il sera plus difficile de garder son sang-froid. Ceci dit l’ingrédient principal sera d’apprendre à résister à nos automatismes. Alexander parle d’inhibition. Comment inhiber nos réactions pour créer un espace où autre chose, une décision plus judicieuse, peut émerger ? Je vous invite à le découvrir ce lundi 16 novembre à 11:30 en ligne.





39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page