top of page
Rechercher

Avoir les coudées franches

...c’est avoir une grande liberté d’action.

Si notre liberté d’action est limitée par le confinement actuel, elle ne l’est pas pour autant dans notre corps et la conscience qu’on en a.

Savoir qu’on a deux os dans les avant-bras, apprendre que ceux-ci se croisent et peuvent bouger sans impliquer l’humérus -le haut du bras- va transformer l’expérience qu’on a de nos actions. Les tensions dans les épaules s’évanouissent laissant la place à une grande liberté de mouvements.





46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page